lundi 3 mars 2014

Becoming Jane


Bonjour tout le monde,
J'ai profité de ce début de vacances pour visionner un film qui me tenait très à cœur. En effet, depuis quelques temps je suis devenue une Austenienne comme on dit dans le milieu. Comme je l'avais dit dans un article précédent je n'ai pas eu le temps de lire toutes les œuvres de cette grande dame mais, j'ai néanmoins visionné au moins une adaptation de chacun de ses romans si ce n'est plus. Il était donc tout naturel que je m'intéresse à ce film que je tenais à vous présenter intitulé Becoming Jane et qui retrace la vie de l'écrivaine phare du XVIII / XIX ème siècle. De plus, la présence de Anna Hathaway, actrice qu'on ne présente plus, et James McAvoy, que j'ai découvert grâce à X-Men le commencement,  me donnait une raison de plus de le visionner. Sans plus attendre mon avis.

Tout de suite, l'impertinence et le côté charmeur de Tom Lefroy interprété par James McAvoy m'ont séduite. Cet acteur a su interprété à merveille l'arrogance et l'impertinence de ce jeune homme sûr de lui. A travers le caractère de son personnage, je trouve que James McAvoy domine le film. Certes, Anne Hathaway n'a pas démérité mais elle est légèrement plus effacée, plus discrète. Je pense que son esprit critique aurait pu être encore plus aiguisé mais, bien sûr ce n'est que mon avis.
Bien entendu, la trame de l'histoire reste assez classique et manque parfois d'originalité. En effet, la première partie est non sans rappeler celle d'Orgueils et préjugés quant à la deuxième partie, elle pourrait être associée à Raison et Sentiments.
Concernant la fin de l'histoire, je suis à la fois satisfaite de la tournure finale car une happy end aurait vraiment enlevé beaucoup de charme au film mais, d'un autre côté je trouve que Jane et Tom méritaient d'être heureux. On ressent néanmoins très bien la pression que ressentaient les jeunes filles de l'époque concernant leurs futurs mariages. Maggie Smith qui pourrait être comparée à une Lady Catherine de Bourgh interprète à merveille et à elle seule cette pression. J'ai apprécié le personnage de Mr. Wisley qui est certes très simplet mais qui à la fin se défait de l'emprise de sa tante et à qui on doit une très belle citation qui est  "Parfois l'affection est une fleur timide qui n'éclot qu'avec le temps".
Concernant la mise en scène, les costumes ne sont certes pas à la hauteur de Northanger Abbey ou de Emma mais ils valent tout de même le détour. J'ai beaucoup aimé les bibliothèques reconstituées à l'identique de celles de l'époque. 
En conclusion, c'est un film qui vaut le détour pour la très belle interprétation de James McAvoy. De plus, si vous aimez les films d'époque et Jane Austen ce film alliera à merveille ces deux centres d'intérêt. En revanche, si vous recherchez un film critique qui sorte de l'ordinaire vous pourriez être déçu.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire