vendredi 21 mars 2014

Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. Mais dans l'obscurité, celui qui tient une bougie est une cible facile.





Titre: La Peur / Gone
Auteur: Michael Grant
Note: 4/5
RésuméMalgré la faim, les mensonges et l'épidémie, les enfants de Perdido Beach sont déterminés à survivre. Mais aucun répit ne leur est accordé, l'Ombre se glisse dans le monde fragile qu'ils ont construit... avec une arme fatale : la peur. La Zone est désormais plongée dans l'obscurité, les pires craintes de chacun émergent, menaçant l'équilibre de leur société...

Mon avis:
J'ai commencé à lire Gone en Septembre non pas parce que je n'en n'avais jamais entendu parler mais bien parce que je n'avais jamais eu l'occasion de me procurer les tomes de cette série si originale. Malgré avoir été déçue par le troisième tome, je dois dire que ce quatrième opus est particulièrement réussi.
Tout d'abord, j'ai apprécié le fait de pouvoir découvrir ce qui se trouve en dehors de la Zone. Toute cette agitation et ces suppositions autour de la création du Dôme m'ont beaucoup plu. D'ailleurs, on apprend pas mal de choses à travers ce nouveau tome. De plus, la présence des militaires donne un petit côté fin du monde qui colle assez bien à l'histoire. 
Concernant les personnages, j'ai été soulagée par la tournure que prend le duo Sam / Astrid car il faut avouer que leur couple, dans les tomes précédents était un peu rébarbatif. Dans se tome, on apprend à connaître un Caine plus humain qui, j'espère, ce montrera dans le futur toujours aussi manipulateur et haïssable. 
Dans ce tome, Michael Grant nous montre la Zone sous des aspects différents en écrivant du point de vue de nombreux personnages ce qui provoque des moments de suspens intenables mais qui font partis intégrantes de cette série.
A propos du style d'écriture de l'auteur, il est indéniable qu'il possède le don de nous faire tourner les pages à une vitesse vertigineuse. 
Pour finir, la chute de ce roman est juste spectaculaire. J'ai hâte de connaître la suite.... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire