dimanche 23 février 2014

Les gens croyaient souvent voir de la symétrie et de la similitude là où elles n'existaient pas. Les choses semblaient pareilles, mais, à bien regarder, elles étaient si différentes...


Titre: L'appel du coucou
Auteur: J.K. Rowling
Note: 3/5
RésuméUne nuit d'hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu'au jour où l'avocat John Briscow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l'armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l'Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula. De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manoeuvres inspirées par la vengeance.Avec son intrigue haletante et sa galerie de personnages plus vrais que nature, L'Appel du Coucou, premier volet des aventures du détective Strike, emprunte à la fois au classicisme d'un Chandler, d'une Agatha Christie ou d'une P.D. James. Un coup de maître.

Mon avis:
Quel bonheur d'apprendre que J.K. Rowling a repris sa plume pour écrire un nouveau roman mais, j'ai toutefois un avis assez partagé en refermant ce livre. 
Tout d'abord la mise en place de l'intrigue avec la mort d'un top modèle célèbre aux multiples problèmes psychiatriques est plutôt alléchant. Je suis intéressée par les nombreuses facettes de la victime. Mais, assez vite, je suis déprimée par le bureau miteux du détective privé, son allure négligée et sa vie qui tourne au cauchemar. Je sais bien que ce qui fait le charme de ce genre de roman c'est justement l'imperfection des personnages mais, je crois que je suis trop habituée au monde fantastique de J.K. Rowling. Il faut tout de même reconnaître qu'elle signe là un bel exercice de style. Ensuite, dans la seconde partie du roman, je suis prise dans la fluidité du récit et dans les multiples "mystères" qui le jalonne. La psychologie des nombreux personnages est également très fine. On s'attache à certains et on adore en détester d'autres. On en apprend un peu plus sur Lula Landry, la victime et on se prend d'affection pour la jeune femme qui sous ses airs de fille inaccessible est complètement perdue.Robin est également un personnage qui se révèle être une assistante d'une précieuse aide pour l'ancien militaire qu'est le détective privé, nommé Strike. On se demande pourquoi elle reste avec Mathew, un homme qui a une piètre opinion de Strike et qui voit d'un mauvais œil le rôle de sa fiancée dans l'enquête de celui-ci. J'ai été prise dans une frénésie littéraire qui m'incitait à tourner les pages les unes après les autres pour découvrir enfin la chute finale. Je n'ai pas vraiment été surprise par la découverte de l'assassin mais, son alibi ainsi que les moindres détails de la journée précédent la mort de la victime m'ont tout de même étonnés. On remarque, à travers les dernières pages, le perfectionnisme ainsi que l'imagination de J.K. Rowling. En conclusion, un roman aux multiples intrigues plutôt bien ficelées ainsi qu'une très belle description de personnages hauts en couleur.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire