dimanche 28 septembre 2014

Je relus le message et sentis quelque chose s'allumer en moi. Un sentiment nouveau. J'avais le choix.



Titre: Virtuosity
Auteur: Jessica Martinez 
Note: 3/5
Résumé: Carmen, 17 ans, mène une vie passionnante. Considérée comme l’une des meilleurs violonistes de sa génération, elle vient de gagner un Grammy. Poussée par sa mère, ancienne chanteuse d’opéra à la carrière brisée, elle travaille sans relâche pour gagner le prix Guarneri, un concours de violon dont le vainqueur remporte une tournée mondiale. La pression de ce coach maternel impitoyable, le stress de la compétition, l’abus de bêtabloquants pour éviter le trac sur scène… Carmen est au bord du « burnout ». Sans compter que la partie va être difficile avec pour rival l’énigmatique Jeremy King. 

Mon avis: J'ai emprunté ce livre suite à une recommandation. Avant de le lire, je m'attendais à une romance chaotique et à un personnage masculin arrogant aux remarques sarcastiques avec bien entendu un charme fou mais à travers la lecture de ce roman, je n'ai pas trouvé exactement ce que je recherchais mais tout de suite voici une argumentation plus détaillée.
Au début du roman j'ai trouvé Carmen, le personnage principal, plutôt attachante. Cette obsession pour son principal adversaire ainsi que son côté timide et réservé ma plaît. Je me suis un peu reconnue en elle grâce à son désir de perfection et le fait qu'au début elle n'ait aucun comportement de rébellion malgré son âge. Le premier contact avec son principal adversaire Jeremy King correspond à mes attentes et puis rapidement tout s'enchaîne. J'ai trouvé que leur relation changeait radicalement et surtout beaucoup trop vite ! Je pense que ça manque un peu de crédibilité... J'étais déçue par la relation qu'entretiennent les deux personnages principaux car elle est un peu trop "simplette" à mon goût. 
Une autre chose qui m'a déplu au début du roman c'est le fait que Carmen fait sans cesse référence à l'Inderal , un calmant qu'elle prend avant ses représentations. J'ai eu l'impression qu'elle s'en vantait et donc finalement ça m'a un peu agacé. A l'inverse et durant la suite du roman, j'ai admiré son combat pour réussir à s'extirper de l'emprise de ce médicament. 
Découvrir l'univers de la musique m'a également beaucoup plu. C'est un milieu où la pression est omniprésente et où la perfection est de rigueur. 
Concernant les personnages secondaires, j'ai tout de suite senti qu' à travers la carrière de sa fille la mère de Carmen revivait la sienne puisque celle ci a été interrompue malgré elle de nombreuses années plus tôt. J'ai également beaucoup apprécié les personnages de Clark et de Youri. Je pense que personne ne peut résister à la gentillesse du premier et quant au deuxième, sous ses airs austères, il m'a beaucoup touché. 
Concernant la dernière partie du roman je l'ai trouvée un peu prévisible et presque décevante mais au contraire,  j'ai beaucoup apprécié les dernières pages et je n'en ai que plus apprécié Carmen et Jeremy. 
En conclusion, c'est un roman qui parle de choses graves et touchantes et qui vous fera découvrir un univers souvent peu abordé dans les romans. Un début et une fin de roman que j'ai trouvé très réussis pour ma part. Carmen est un personnage touchant et pour laquelle vous vous prendrez rapidement d'affection. 

2 commentaires:

  1. Moi aussi, j'avais beaucoup apprécié ce livre :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est sympa et qu'il aborde un thème plutôt original :)

      Supprimer